Quel est le sens du Sens ?


Pourquoi vous levez-vous chaque matin ? Qu’est-ce qui vous donne de l’énergie, du carburant pour avancer au fil des jours ? Qu’est-ce qui au fond de votre être vous motive vraiment, viscéralement ? A quoi, vous sentez-vous appelé dans cette vie ? Qu’est-ce que vous aimeriez laisser derrière vous le jour où vous ne serez plus ?

Autant de questions que chacun d’entre nous a pu avoir le loisir de se poser au cours de sa vie. Mais y avez-vous répondu sincèrement ? Avez-vous trouvé votre voie, le Sens de votre vie ? Et si oui, est-ce que vos actes sont alignés avec celui-ci ?

Quel est le sens du Sens ?

Partage d’expérience

Personnellement, je me suis posé ces questions assez tardivement. L’insouciance de la jeunesse me poussait à vivre dans l’instant, sans réellement me poser la question du sens de ma vie. Inconsciemment, je m’étais mis à arpenter le sillon vers lequel mon éducation et les « normes » sociétales me poussaient. Cela avait commencé dès l’adolescence, j’avais quelques facilités en matières scientifiques alors je me suis orienté vers cette filière. Plus tard à la fac, j’ai d’abord continué par des études en Mathématiques, mais ne voulant pas être professeur, je me suis laissé attiré par le côté ludique et créatif de l’Informatique. A partir de presque rien, quelques lignes de code et un clavier, n’importe quel développeur peut créer quelque chose. Cet aspect créatif du métier avait un côté grisant que j’aimais beaucoup. Mais même cet aspect a fini par s’émousser au fil du temps ! Alors j’ai continué à cheminer dans le sillon et, logiquement, j’ai délaissé ma casquette de développeur pour devenir chef de projet. Malgré tout, pendant toutes ces années, je ressentais au fond de moi un espèce de mal-être, un sentiment de ne pas être là à la bonne place dans ce métier, dans ces organisations dans lesquelles j’ai pu évolué. Quelque chose de diffus, fugace sur lequel je ne cherchais pas ou n’arrivais pas à mettre des mots.

Jusqu’au jour où j’ai rencontré l’Agilité pour une mission de Scrum Master sur un projet. L’Agilité est une philosophie de travail centrée sur l’Humain. Elle prône la Confiance, le Respect, la Bienveillance, l’auto-organisation des équipes, la Liberté et son pendant la Responsabilité, L’Humilité, le Droit à l’Erreur… Autant de valeurs qui étaient miennes mais que je ne retrouvais pas dans les organisations par lesquelles j’étais passé. Cerise sur le gâteau, lors de cette 1ère expérience agile, comme toute l’équipe, j’ai pu voir et constater comment une si belle philosophie pouvait être dévoyée par des jeux de pouvoir humains pour mettre encore plus la pression sur l’équipe. Tout l’opposé de la philosophie Agile !

A partir de là, mon questionnement a commencé. Pourquoi cela n’avait pas marché ? Comment la mise en pratique d’une si belle philosophie pouvait être déformée au point de produire le contraire de ce qu’elle prônait ? Comment une organisation pouvait devenir à tel point schizophrénique en affichant d’un côté une volonté de « faire de l’Agile » et de l’autre de mettre en oeuvre un contexte projet à l’opposé de celle-ci ? A suivi une longue phase d’introspection où j’essayais de répondre aux questions posées au début de cet article. Au final, la question fondamentale qu’il y avait là-dessous a fini par émerger : En tant qu’organisation et individu, quel était le Sens de notre action ?

Qu’apporte le Sens ?

Ma vision des choses est que tant qu’une personne ou une organisation n’a pas répondu sincèrement à cette question du Sens, tout le reste est vain. Pourquoi ?

L’Authenticité : Aligner l’Être avec ses Actes

Sans le Sens, une personne ne sera que moulinets, agitations, pertes d’énergie et frustration. En effet, comment avancer sereinement dans une pièce sans lumière ?

La 1ère raison pour laquelle le Sens est primordial est que la prise de conscience du Sens que nous donnons à notre vie, à notre raison d’être, va permettre d’aligner nos actes avec celle-ci. Sans cela, comment faire pour savoir si on est sur le bon chemin ? A chaque instant, nous pouvons alors nous poser la question : Est-ce que ce que je fais est en accord avec ma raison d’être ? Dans la négative, cela permettra à la personne de se recentrer et de rester congruente en adaptant son comportement. Notre raison d’être agira alors comme une boussole, un instrument de navigation qui va nous permettre de cheminer au plus juste, et d’évoluer si besoin. Cette congruence entre la personne et ses actes va permettre à son Être de devenir Authentique. On ne ne peut pas se leurrer soi-même ! Une personne qui a pris conscience du Sens de sa vie recherchera cette Authenticité coûte que coûte, viscéralement car sinon cela reviendrait à se renier, à se suicider psychologiquement.

Cercle vertueux : Sens et Motivation intrinsèque

Chaque personne fait plus volontiers quelque chose avec lequel elle est accord plutôt que l’inverse ! C’est une Lapalissade, vous et moi en sommes d’accord. Et pourtant, objectivement et sincèrement avec vous même, dans votre vie, quelle est la part de vos actes avec lesquels vous êtes fondamentalement en phase ? Dit autrement, si vous ne connaissez pas le sens de votre vie, comment pouvez-vous être certain que ce que vous faites est en accord avec vous-même ?

La Motivation Intrinsèque est le sentiment qui pousse une personne à réaliser quelque chose avec pour récompense uniquement le plaisir de réaliser l’acte lui-même. A l’opposé, la Motivation Extrinsèque est mûe par l’attente d’un résultat, d’une récompense autre que le fait de réaliser l’acte par lui-même.

Quand une personne a trouvé sa raison d’Être, son Sens, chacun de ses actes en accord avec celui-ci apportera par lui-même une « récompense », puisque l’acte réalisé augmentera l’authenticité de la personne, et donc lui permettra un peu plus d’être elle-même. Or, par nature, un individu aura tendance à vouloir se réaliser. En trouvant son Sens et en agissant en accord avec celui-ci, la personne entrera alors dans un cercle vertueux où le Sens alimentera sa motivation intrinsèque, et sa motivation intrinsèque donnera encore plus de force à son Sens.

Liberté et Responsabilité

Prendre conscience de son Sens, connaître sa Raison d’Être permet à la personne de mieux appréhender sa vie et devenir plus libre. Avec cette boussole, avec cette motivation intrinsèque, la personne pourra être plus proactive, plus libre de réaliser les actes qu’elle souhaite réellement. C’est ce que nous dit Edward L. Deci, professeur de psychologie à l’Université Rochester, dans son livre « Why we do what we do« 1 :

Why we do what we do ?

« People’s personalities also influence the social contexts that, in turn, have an influence on them… It gives people a handle to facilitate their own development. True, the environment’s influence on people may be greater than they have ever imagined… True, the environment can undermine people’s intrinsic motivation, leaving them passive and compliant without their even realizing it. But by the same token, people can change all that. They can begin to act more autonomously. They can figure out what they need for themselves, and they can begin to act on the world to get it. Rather than waiting for the world to give them what they want, people can become more proactive in making things happen for themselves. They can get the interactive process working on their behalf by behaving more autonomously. They can elicit from the social context more and more support for their autonomy. »

Mais le pendant, la seconde face de la médaille, de cette Liberté est la Responsabilité. Chaque personne libre ne peut l’être au dépend d’autrui, et là encore le Sens jouera un rôle en montrant à la personne la bonne direction dans ses actes. En cela, la personne deviendra responsable et auto-régulera sa propre liberté.

Au-delà de soi : Le Sens au service de la Vie

Le Sens au service de la Vie

 

Ok, nous avons vu ce que le découverte de son propre Sens peut apporter à la personne individuellement. Mais pour ma part, ne voir la question du Sens qu’au travers du prisme de notre nombril serait comme faire le chemin à moitié. Ma croyance est que la recherche du Sens doit être associée au service des autres. Autrement dit, le Sens devrait être utile à quelque chose qui soit plus grand que notre petite personne, quelque chose d’altruiste au service d’un projet qui soit plus grand que nous.

Ma conviction est que chacun de nous, nous ne sommes pas là par hasard. La vie a fait que nous soyons présents, vivants et conscients, tous ensembles embarqués sur le même bateau Terre. Alors pourquoi ça ? Pourquoi chacun de nous est là alors qu’il y avait beaucoup plus de chances, statistiquement parlant, que ce soit l’inverse ? Pour moi, ce n’est pas un hasard. J’en suis conscient, à ce stade, mon propos rejoint la spiritualité. Je ne suis croyant d’aucune religion des hommes, mais oui je suis croyant en la Vie. La Vie dans sa beauté, dans sa diversité, dans sa complexité, dans son adaptation permanente, dans sa coopération entre espèces me fascine. Comment quelque chose d’aussi complexe et interdépendant peut-il fonctionner en s’adaptant et en évoluant ? C’est littéralement fascinant, voire vertigineux !

A mon sens, nous sommes chacun présents pour améliorer la Vie autour de nous. Sinon, pour quelle autre raison existerions-nous ? Comprenez moi bien, je ne crois pas à un destin écrit à l’avance pour chaque humain. Je crois tout simplement que si la Vie a permis qu’un arbre pousse à tel endroit, ce n’est pas pour rien et qu’il en est de même pour chaque humain. La Vie s’est contentée de semer quelques graines ici ou là, et germeront celles qui sauront s’adapter à leur environnement, celles qui voudront bien honorer la Vie elle-même, comme une sorte de remerciement. Rien n’est écrit à l’avance, mais c’est à chacun de nous de prendre conscience de son propre Sens et d’agir en conséquence pour bonifier la Vie.

Pour moi, la recherche de Sens devrait amener la personne à se poser les questions : Selon moi, en âme et conscience, lorsque je me mets à écouter mon Moi profond, ce que la Vie a mis en moi, à quoi je me sens appelé à faire de bien au monde ? Qu’est-ce qui émerge quand je me connecte à cette Vie qui m’a permis d’être ? A quel projet, bien au-delà de moi, puis-je contribuer pour l’améliorer et la remercier ?

Conclusion

La prise de conscience du Sens de sa vie, de sa Raison d’Être permettra donc à une personne d’être authentique, motivée intrinsèquement, libre et responsable. Cette recherche de Sens est à associer à un projet allant au delà de soi pour contribuer à améliorer la Vie…

Mais maintenant que nous avons vu les bienfaits du Sens, comment le rechercher ? Comment savoir lequel est le nôtre ? Je traiterai de ce sujet dans un prochain article à venir bientôt.

De plus, bien que j’ai abordé le sujet du Sens pour la personne, ma conviction est que ces arguments s’appliquent aussi aux organisations. Plus que jamais, en cette période VUCA2, les organisations ont besoin de trouver du Sens pour ne pas s’éparpiller et apporter de la valeur là où elle estime juste de le faire. Restez à l’écoute, j’écrirai un prochain article sur : Organisation – l’écosystème favorable pour s’adapter.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires, cela me permettra d’échanger et de débattre avec vous. You are welcome !

Au fait, et vous, avez-vous trouvé le Sens de votre vie ? A quoi vous sentez-vous appelé à faire de bien au monde ?

 


1 : Deci (1995), Why we do what we do, p. 184 et 185. Londres : Penguin Books Ltd

2 : VUCA : Volatility – Uncerntainty – Complexity – Ambiguity

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *